Loading...
Sandra Lachance, Débarquement (2011)
Novembre 2016
Sandra Lachance, Débarquement (2011)  
Photo | 2400 x 1920 px  
Avec l’aimable permission de l’artiste  

Le printemps dernier paraissait le tout premier numéro de Captures, nouvel ajout à la liste des grands projets de Figura, le centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Ayant pour socle thématique un dossier consacré à la « post-photographie », cette première livraison reflétait alors l’ambition de la revue d’assortir les articles d’un apport visuel prolongeant les sujets à l’étude. Il est vrai que le thème à l’honneur s’y prêtait à merveille. Ce parti pris en faveur d’une présence accrue et raisonnée des images n’est cependant aucunement exclusif à des sujets relatifs aux arts ou aux études visuelles. Il est en fait motivé par la conviction voulant que les images, qu’elles soient fixes ou animées, techniques ou graphiques, procèdent pleinement de ces manifestations de l’imaginaire contemporain que Captures se donne pour mandat de décrypter, quels qu’en soient du reste les domaines d’études.

Sandra Lachance, Grande criée 2 (2011)  
Photo | 2400 x 1619 px  
Avec l’aimable permission de l’artiste  

Le dossier « Raconter l’aliment » formant l’armature de ce deuxième numéro est, à cet égard, exemplaire. Non pas seulement parce qu’il fait la part belle aux images, ainsi que l’y invite l’interface de Captures, mais parce que son objet – l’aliment et ses récits – a partie liée avec des formes de représentation où l’appétence se nourrit des images. Émissions de télévision, livres de cuisine, emballages alimentaires, films, blogues, pratiques artistiques et littéraires, telles sont les types de représentations culturelles prises en compte dans les huit contributions inédites composant ce dossier. Placé sous la responsabilité de Marie-Christine Lambert-Perreault et Geneviève Sicotte, il fait état de la montée en popularité des études gastronomiques (food studies), dont la diversité des inspirations disciplinaires est en soi riche d’enseignements sur la valeur culturelle du fait alimentaire. Ce dernier est en effet abordé dans ses dimensions sociales, fantasmatiques, sexuelles, commerciales, rituelles ou même politiques, remettant ainsi en cause le caractère rassérénant des conceptions communément associées à la nourriture. C’est, en effet, d’une dramaturgie de l’aliment dont témoigne l’analyse de ses récits, de même que les pratiques artistiques mises en exergue dans la section des « Contrepoints ».

Enfin, la rubrique « Hors dossier » de ce numéro accueille une contribution de Christelle Proulx dans laquelle l’auteure s’interroge sur les critères de pertinence et d’autorité prévalant dans les recherches sur Google Images. Alors que toute requête sur le Web, quelle qu’elle soit, est inévitablement appariée à des millions d’images, il est important, soutient Proulx, d’examiner les principes au fondement de ce dictionnaire visuel imposé. Avec la parution de ce second numéro, Captures poursuit son travail de mise en valeur de la recherche consacrée à l’analyse des manifestations de l’imaginaire contemporain.

Vincent Lavoie
Directeur

Pour citer

LAVOIE, Vincent. 2016. « Éditorial », Captures, vol. 1, no 2 (novembre). En ligne : http://www.revuecaptures.org/article-dune-publication/%C3%A9ditorial-vol... (consulté le xx-xx-xxxx).