Loading...

Martin Nadeau

Affiliation institutionnelle : Université du Québec à Montréal
Domaine(s) de recherche :

Théâtre, Spectacle, Relation entre poétique et politique, Public, Résistance à la représentation

Martin Nadeau a réalisé une thèse de doctorat en histoire (McGill, 2001) portant sur le rôle de la pratique théâtrale pendant la Révolution française. Il s’intéresse en particulier au théâtre comme espace de résistance face aux tentatives d’instrumentalisation politique, et ce, aussi bien à l’égard de la censure que de la propagande. L’activité intempestive du public dans les nombreuses salles de théâtre à Paris pendant la Révolution a été la clef de voûte de cette résistance. Elle fait de cette pratique culturelle un authentique espace de débat politique immédiat, au sens de non-médiatisé par les instances représentatives des nombreux gouvernements qui se sont succédés lors de ce moment révolutionnaire. Ces travaux ont été publiés sous la forme d’articles scientifiques, notamment dans Les Annales historiques de la Révolution française.

L’auteur enseigne actuellement comme chargé de cours au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal.