Loading...
Section Contrepoints sous la responsabilité de : 
Véronique Cnockaert

Mon travail pictural aborde une thématique spécifique à la peinture, soit la nature textile de son support. Mes tableaux sont, pour la plupart, des « all-over » dont le motif est rendu par la répétition de rayures, de grilles, de points, obtenus par diverses techniques de teintures et de saturations de la toile par la couleur. Les différentes finesses de la trame du support permettent une absorption modulée du pigment, le flou apparent des lignes est l’effet de la peinture dissoute dans l’eau imbibant le canevas. Le dessin est volontairement simple : la rayure devient plis dans le drapé, la grille mime le tissage de la toile et la tache, le point, semblent trouer sa surface. Mais, avant la trace sur la toile, il y a le geste enfermé dans le corps. L’allocution reproduite ici (présentée en 2014) fait le récit de l’échappée de ce geste et de son engagement dans le tableau.

Pour citer

BOUTHILLIER, Marie-Claude. 2017. « Tracés périlleux », Captures, vol. 2, no 2 (novembre), contrepoints « Imaginaire de la ligne ». En ligne : revuecaptures.org/node/906