Loading...

Sébastien Roldan

Affiliation institutionnelle : Université du Québec à Montréal
Domaine(s) de recherche :

Littérature française du XIXe siècle, Roman naturaliste, Liens entre littérature et philosophie, Philosophie littéraire, Représentation littéraire de la Seine, Géo-écocritique, Représentation du suicide en littérature, Littérature comparée, Ethnocritique, Sociocritique

Sébastien Roldan est chercheur postdoctoral, associé à Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire. Ses recherches, effectuées entre l’UQAM, l’Université Paris Ouest-Nanterre et l’Université de Strasbourg, s’intéressent au dialogue qui s’effectue entre littérature et philosophie dans les œuvres littéraires du XIXe siècle en France. Il a principalement creusé cette question par le biais d’investigations sur des figures « philosophiques » : celle d’Arthur Schopenhauer et de la mode pessimiste de la fin de siècle; celle du suicide; et, depuis 2013, celle de la Seine et de son cours. Spécialiste du roman réaliste et naturaliste, il a publié l’essai La Pyramide des souffrances (PUQ, 2012) et travaille en ce moment à la préparation d’une édition critique du roman La Joie de vivre d’Émile Zola, pour l’éditeur Classiques Garnier. Les travaux de Sébastien Roldan ont paru dans nombre de revues et d’ouvrages collectifs, dont Romantisme, Travaux de littérature, Captures et des Cahiers Figura.

Parallèlement à son rôle de chargé de publications de Figura et de secrétaire de rédaction de la revue Captures, il enseigne le français à l’UQAM, à l’École polytechnique de Montréal et à l’École de technologie supérieure de Montréal.

Auteur·e d'article